La Clef C'est Vous

J’hiverne, un pur plaisir !

Home  >>  Bien-être  >>  J’hiverne, un pur plaisir !

J’hiverne, un pur plaisir !

On janvier 17, 2018, Posted by , In Bien-être,Blog,Coaching,Emotions,Voyage, With 1 Comment

Le bonheur d’hiverner.

Voilà maintenant plus de deux semaines que nous sommes à Montréal, en plein hiver. J’apprends à apprécier en pleine conscience de rester à la maison, au chaud.

Me libérer de la culpabilité de ne pas faire.

En fait ce n’est pas ne rien faire, c’est faire différemment. Et ça m’occasionne quelques pensées culpabilisantes. Je me cherche des bonnes raisons, des excuses.

Les deux premières semaines, on sortait tous les jours, visiter, prendre un verre, marcher quelques heures dans la neige. Et depuis 2 jours je reste à la maison, me couche tard, me lève tard aussi, je ne sors pas, ou juste pour faire une course. J’hiverne !

Je vois mes automatismes, mes pensées, de devoir toujours faire quelque chose, d’être productive, surtout ne pas « rien faire ».

Venir au froid pour calmer ce jeu.

J’apprends à profiter de la vie, à hiverner, et non hiberner qui est de passer l’hiver dans un état d’engourdissement, de vie ralentie.

Hiverner consiste à passer l’hiver dans un lieu protégé, se mettre à l’abri en attendant la belle saison, comme on le fait pour les plantes ! Je fais toujours le parallèle avec les émotions, et j’avoue que c’est fort plaisant de se mettre à l’abri, émotionnellement parlant.

Je savais (dans ma tête) que ce voyage allait être source de changement un peu brusque, et qu’en plus, une de mes activités professionnelles allait s’arrêter (ça vient de se concrétiser mi janvier). Savoir ce n’est rien, le vivre en revanche, bouscule. C’est là que j’ai ressenti le besoin de rester à la maison.

Hiverner, une aide à la transition.

Je l’avoue, dans les conditions dans lesquelles je vis cette période, c’est l’idéal.

Je suis avec mon chéri, chez des amis, dans un beau logement idéalement situé, et j’ai tout le temps que je veux. Je ne peux rêver mieux pour vivre ce moment, rester sous la couette et vibrer mes émotions.

Au départ du voyage, on avait prévu de rester jusqu’au 16-17 janvier à Montréal, et dès notre arrivée, on a décidé de rester jusqu’à fin janvier. C’est bon de suivre son intuition, ses envies. J’ai besoin de cette période de calme, de repos, de pause, je ne peux pas partir en goguette en Floride maintenant, ça attendra début février !

La formule magique : Intention + Attention = Obtention

Mon intention est de vivre ce que j’ai à vivre, ce qui se présente, les relations, les événements, tout simplement. Et pour cela, de me laisser traverser par l’émotion du moment, d’accepter la peur d’être moi, de vivre, d’aimer, les manques, les besoins. Non plus voir la vie dans la dualité mais dans la polarité, la complétude.

Et personnellement pour l’attention, j’ai besoin de calme, de silence, d’isolement. Mon attention se pose agréablement pendant cette période d’hivernation, de chaleur intérieure, la neige étouffe les bruits, les mouvements sont plus lents.

Et l’obtention se manifeste….car tout ce qui se présente, c’est Toi (ton Etre) qui se manifeste !

Aller à la rencontre de qui nous sommes, c’est ça notre mission de vie, d’être soi, le choix / non choix c’est pareil, quand on vit la vie, alors c’est beaucoup facile, évident, simple (regarder, écouter, vibrer l’entrevue intéressante de Franck Lopvet)

Peut-être pourrait-on potentialiser nos talents, guérir certaines maladies, si on pouvait hiverner de temps en temps.

One Comment so far:

  1. Segaud Guy dit :

    profitez bien bande de petits veinards