La Clef C'est Vous

La vie est une projection de qui je suis !

Home  >>  Bien-être  >>  La vie est une projection de qui je suis !

La vie est une projection de qui je suis !

On avril 23, 2020, Posted by , In Bien-être, With 1 Comment

Je vous ai évoqué les événements marquants de mon année écoulée dans mon précédent article, maintenant je vous partage comment je traverse les tempêtes, ce qui m’aide.

Une projection de qui je suis ?!

Et oui si c’est dans ma vie c’est que c’est à moi, mes pensées, mes croyances, mes comportements, tout cela m’appartient. Ils sont peut-être, et même très souvent issus de mon éducation, ma culture, et aussi de ma personnalité, de mon caractère, de mon âme, de qui je suis. Je fais le tri régulièrement, je garde ce qui me convient et pour le reste, je le rends à qui ça appartient. Par exemple les croyances de ma famille, les rites de ma culture, les peurs collectives face à un événement, tout ce qui ne me conviennent plus, du balai, retour à l’envoyeur, je me dépollue !

Je prends la responsabilité de ce que je vis

Au delà de tout, je crois que le fait que je prenne toujours la responsabilité entière de ce que je vis est la plus grande aide que je m’apporte. Pour plusieurs raisons, la première est que je n’ai pas à attendre passivement de quelqu’un ou quelque chose pour trouver des solutions, et en prime ça accroît ma confiance en moi, je suis créative et j’ai des ressources, je me sers de mes expériences de vie qui ont été salutaires – salvatrices (j’ai hésité entre ces deux mots !)

Etre responsable n’est pas être fautive, ni s’accuser ou se juger, sauf si j’ai agit volontairement et là encore je le sais, j’assume, j’apprends de mes erreurs ! Quand je prends ma responsabilité dans ce qui m’arrive, qui me bouleverse, me chamboule, me déplaît, je me pose les questions essentielles, pas besoin de me triturer le cerveau, juste « de quoi j’ai peur ? » et « de quoi ou de qui j’ai besoin ? » .

Les peurs sont souvent à l’origine de nos maux douloureux, plus on est ok de les regarder, plus on gagne en confiance en soi.

et là je passe à l’étape suivante….qui ouvre aux opportunités !

Je demande

Et oui c’est une des clés de réussite, si on ne demande pas on n’aura pas, ou pas ce qui est bon pour nous. Demander et vous recevrez, c’est bien connu et pourtant qui demande ?! J’entends tellement de personnes qui évoquent leurs problématiques, souvent en rejetant la faute sur l’autre, attendant une solution miraculeuse et qui tournent en boucle leur question avec ce fameux « pourquoi ? ». Et quand il est question de demander, trop souvent ils refusent tout net, sans même prendre un temps de réflexion. Ils ne veulent pas se sentir redevable, demander est pour eux un signe de faiblesse, de vulnérabilité. Ou encore ils ne méritent pas, ne veulent entendre un refus, un NON, là les jugements apparaissent !

Loin d’être aidant, le pourquoi n’apporte aucune réponse, et amène davantage de frustrations, de ressentiments et de questions en boucle !

Alors que demander, tout simplement « De quoi j’ai besoin dans cette situation ? », « Qui pourrait m’aider ? » Ces questions vont amener des réponses, des idées nouvelles, de rencontrer des personnes. Et pour cela il convient de développer un de nos Sens, d’écouter au delà de ce que je vois …

J’écoute

Une vraie écoute, pas celle entre deux portes ou d’une oreille. L’Ecoute de soi, de son cœur, de son corps, l’écoute dans son calme intérieur, des sensations. Ça devient un art de vivre de savoir écouter vraiment, autant (et peut-être même plus) les questions que je me pose, que les réponses, qui peuvent émerger rapidement, et parfois j’attends, j’attends… je sais que je saurai au bon moment.

J’adore écouter, et en cette période de confinement j’ai encore plus de temps pour le faire ! Ecouter ce qui se passe à l’extérieur dans la maison, dans la rue, et surtout ce que je vis à l’intérieur, mes sensations, mon corps, mes pensées, mes émotions, mes questions !!

Quoi de mieux ? de plus ?

La vie étant une projection de qui je suis, utilisons ce que l’on vit pour aller investiguer, apprenons vraiment qui nous sommes. Quand je maîtrise un sujet, que je le connais parfaitement pour l’avoir utilisé des milliers de fois, alors j’ai aucun doute, je sais comment faire, comment agir et être avec, je suis à l’aise, en confiance, je peux affirmer ce que je vis. Que ce soit pour cuisiner, pour conduire, pour me servir de mon ordi, pour mes activités, plus j’apprends, plus je m’exerce, plus je suis confortable, en sécurité, je sais comment faire et comment être.

Ben là c’est pareil avec moi, plus j’apprends de moi à travers les événements de ma vie, alors plus je me connais, et plus je sais qui je suis, plus c’est facile simple et agréable. Je vois les événements que je vis comme des opportunités de me connaître, des informations, mon JT à moi, et il est parfois à sensations !!

J’écoute mes peurs, je demande, je réécoute mes émotions, mes sensations, ce sont les guides. C’est ma seule vraie activité, tout le reste, ce que je vois de ma vie c’est-à-dire ce que je projette, mon travail, mes relations, ma situation financière, mes voyages, etc… ce sont mes sources d’inspiration et d’expérimentations et j’ai de quoi m’occuper !!

Voilà ce que le confinement m’apporte, je suis comme dans une chrysalide !

PS : j’utilise aussi mes outils préférés que j’ai dans ma mallette : la cohérence cardiaque et écrire et brûler 🙂

One Comment so far:

  1. Fong dit :

    Quand je te lis, c’est comme lorsque nous partagions nos moments de discussion, de séances, de marche, de notre amitié, soirées, concerts, sortie baleine. Tes mots me parlent, je suis touchée, émue. Je sais (dans ma tête quelques parts…) tout ce que tu écris. Je réalise le manque, la nostalgie d’avant. Je sens le vécu, je connais ton implication, j’adore. J’aimerais être 1/10ème de ton courage, engagement, gratitude, je t’aime <3<3<3