La Clef C'est Vous

Les charmes des saisons en Bretagne

Home  >>  Bien-être  >>  Les charmes des saisons en Bretagne

Les charmes des saisons en Bretagne

On novembre 4, 2018, Posted by , In Bien-être,Blog,Emotions, With 4 Comments

Quand on se laisse envoûter ….

Voilà ce que je ressens ici, dans cette région de Quimper où nous venons de nous poser, je me sens envoûtée. Et la période de l’automne me semble encore plus propice à cette sensation, retour aux sources !

La Bretagne, Terre des fées, de l’Ankou, des druides et de Merlin l’enchanteur.

Faut dire qu’il y a de quoi faire et raconter ici. Chaque ville, village a son histoire à ce sujet. Et je rencontre souvent les habitants qui ont à cœur de perpétuer ces croyances. Il y a même une vallée des saints où trônent des géants de pierre au milieu de nulle part. L’attachement à la culture celtique est puissante, comme le granit, bien ancrée à la terre, comme les phares en mer qui semblent indestructibles malgré la tempête.

En revenant vivre en Bretagne, je vois comment nos racines peuvent être importantes, ça prend sens de le vivre, d’y être présente je le ressens, ça ne s’explique pas ! D’avoir vécu ailleurs, voyagé, partagé avec d’autres « étrangers », chacun porte en soi son pays, sa culture, sa racine. En étant à Tahiti, je le voyais, surtout chez les autres, pour moi je le présumais, aujourd’hui je le vis. Une reconnexion s’est opérée, je comprends mieux maintenant les histoires de mon enfance !

Dans une nature omniprésente

Où que l’on aille, la nature est présente. Même en ville avec les rivières, les jardins, les marchés avec les produits locaux, la nature est là. A Quimper c’est 445 hectares et 166 hectares de réserves foncières, de quoi profiter du plein air. Et tous ces petites villes à l’architecture typique, fleuries, bien entretenues. Les chemins de randonnées, ceux des douaniers le long de la mer, les halages. Les fêtes de village pour les produits de saison. Je m’émerveille !

Entre la mer et la campagne

Les deux me plaisent, avec toutefois une forte attirance pour l’eau qui n’est jamais bien loin. A chaque balade, je marche plus d’une heure chaque jour, le long de l’Odet, dans les bois, au bord de l’océan, sans les connaître tous ces endroits me semblent familier.

J’ai habité ici dans une autre vie !

4 Comments so far:

  1. Sabine quiatol dit :

    Ma chère Nathalie, je te comprends du fond du cœur quand tu parle des racines et origines, j’ai vécu la même chose cette année avec une puissance énorme en rentrant dans mon village natale. Merci pour ton partage et profite de tes racines et origine pour puiser ta force. 😉 Sabine

  2. guy segaud dit :

    Adaptation pour Romuald a du être facile dans un milieu qui est le tien et qui est bien resté en toi je comprend mieux en voyant les photos ; Tu me fais envie de ballades;mille bisous à vous deux;
    et vive la Bretagne; Clo

  3. Marie-Céline Masseline dit :

    C’est superbe ! Profite ! Se ressourcer y a que ça de vrai ! Merci de nous faire partager ces moments de vie 🙂 je t’embrasse

  4. Gerard Meyer dit :

    C’est ce qu’on appel etre amoureuse de sa terre natale !
    Quand les racines repoussent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *