La Clef C'est Vous

Nippon… ni mauvais ! Rom’s journey in Japan

Home  >>  Blog  >>  Nippon… ni mauvais ! Rom’s journey in Japan

Nippon… ni mauvais ! Rom’s journey in Japan

On avril 5, 2018, Posted by , In Blog,Voyage, With Commentaires fermés sur Nippon… ni mauvais ! Rom’s journey in Japan

Ça y est, nous sommes au Japon, on ne connaît personne, on ne s’est pas trop renseigné, donc en avant pour les surprises !!!

Electric Tokyo

On passera une dizaine de jours sur Tokyo. En sortant de l’aéroport, c’est écrit en japonais et en anglais, on trouvera donc notre train sans encombre. Nous voila enfin dans notre petit appart (max 20 m2), avec une petite cabine de douche directement dans la petite chambre à coté de la petite cuisine. En fait tout est petit ici, les voitures, les sièges dans les bus … après les USA, ça change vraiment.

Le lendemain, Nat ayant oublier le câble d’alim de son ordi au Nouveau Mexique, on part avec notre sympathique hôte Yutaka à Electric city ‘Akihabara’, le quartier des magasins d’ordi et de jeux vidéo, ça pullule de shop dans ce genre, énormes salles de jeux d’arcade, hôtesses déguisées en soubrette, magasins d’ordinateur sur plusieurs étages, on trouve même des vieilles consoles de jeux & des jeux de + de 30 ans tout neuf avec bien sûr toutes les pièces détachées qui vont avec.

On ira visiter plusieurs sites touristiques, temples, parcs … certains sont assez sympas, mais on est + dans le « bof » que dans le « Waouw » … c’est too much, très bétonné et ça ne sonne pas vrai, comme ces fausses geishas que l’on croisera, souvent des touristes.

Comme on a notre kitchenette, on peut se préparer des petits repas, les sushis et le saké sont très bons et très abordables, le saké n’est pas + cher que la bière, les cigarettes sont un tiers du prix de Tahiti, par contre le riz coûte 4 à 5 fois + cher, étonnant.

Soit, Emma ma fille arrive le 7 avril, on reviendra pour 10 jours avec elle sur Tokyo

Kyoto et les caisses à lapin

Ha c’est quand même + sympa & joli, Nat nous a dégoté 2 caisses à lapin pour une semaine, dans une pension, c’est rigolo une nuit, mais ce n’est vraiment pas confortable et carrément bruyant. Temple doré, palais impérial, forêt de bambous, quartiers de petits restos … En fait dès qu’on sort des sites et quartiers à touristes, c’est des maisons & immeubles collés les uns aux autres et l’architecture est plutôt laide.

Osaka la rebelle rock’n’roll

Ça restera notre ville préférée, d’ailleurs on a l’impression que la population est + jeune ici. Nat a cette fois trouvé des cages à lapin + spacieuses et + « luxueuses », mais ça reste très, très bruyant.

On est allé à Americamura, un quartier avec plein de shop de fringues vintage, music shop sur 4 étages qui n’ont pas à rougir devant les grandes enseignes américaines avec un stock de guitares impressionnant, même en vintage. Ma chérie m’offrira une belle sangle assortie à ma Gretsch. Concert de Johnny Burgin de Chicago dans une salle au 2ème étage, d’environ 30 m2, style je fais une salle de concert dans mon F2, ça n’empêche, super ambiance, bonne zic et bonne rencontre avec Johnny et sa chérie Stephanie qui est de Hawaii. Très bonne soirée, on prévoit même de se revoir pour une petite tournée de Johnny sur Tahiti et un séjour à Hawaii pour nous. Le seul hic, il n’y avait qu’une seule guitare, donc pas de jam pour moi avec l’ami.

Après quelques sites & temples habituels, on ira quand même goûté cette fameuse viande de Kobé, rien que pour ça, ça vaut le voyage, elle est excellente mais un peu chère, pas tous les jours. Un petit conseil, allez-y à midi c’est pratiquement moitié prix que le soir. Il est vrai que la bouffe locale commence à nous fatiguer, envie de bons petits plats français et de poisson cru lait de coco de Tahiti. Après s’être régalés au resto et une petite balade dans la ville on rentrera direct sur Osaka.

On fera de même pour Nara, une petite ville sympa, très touristique, avec un parc, des daims et des biches en liberté, apprivoisés plutôt blasés de se faire caresser, d’où les 70% par an de morsures sur touristes … Vous serez prévenus.

Direction Shizuoka

Enfin un peu de confort, on s’offre un hôtel, la chambre est comme d’hab’ minuscule, mais au moins c’est calme. La ville est sympa, facile à faire a pied et coup d’bol, il y a un festival ce week-end au parc à coté de chez nous. Bon évidement ce n’est pas l’ambiance de la Nouvelle Orléans, c’est beaucoup + calme et retenu, et ça s’amuse pas vraiment, enfin peut-être !

On se décide de faire les sportifs et d’aller au Parc de Nihondaira et ses célèbres 1159 marches, on fera donc la montée en téléphérique (ropeway) et la descente à pied, même pas mal … arrivé en bas, 3 boutiques de fraises (on est sur la strawberry coast!), super chers et … rien d’autres, un peu de nature quand même !

On retrouvera pour quelques heures et avec grand plaisir, nos bons amis de San Francisco, Eleonora & Don à Hakone, on fera une traversée en bateau pirates de 30 minutes, du téléphérique, du câble car, survolerons un gisement de souffre … et encore du train.

Cette 1ère partie de notre voyage au Japon est une véritable surprise, c’est ce qu’on voulait, d’où notre non préparation à ce trip. On n’a pas vraiment vu ce qu’on pensait, et vu ce que l’on ne pensait pas vraiment. Je ne suis pas déçu, juste étonné pas une autre culture, et les japonais sont dans l’ensemble assez sympa & rendent facilement service.

En route pour Nikko et les 10 derniers jours à Tokyo avec Emma, ce n’est pas fini …

     

Comments are closed.